Retransmissions En Direct Audio Vidéo

  • : www.directcatholique.fr
  • www.directcatholique.fr
  • : DIRECT CATHOLIQUE FRANCOPHONE : nouvelle technologie au service de l'Evangélisation ! Aide aux DIRECTS CATHOLIQUES retransmis dans le monde en langue française (émission, messe, office monastique, temps fort, session, conférence...). Sur une idée d'un fondateur de Web-TV diocésaine, et reporter en radio chrétienne. Communauté, diocèse, paroisse, sanctuaire, centre spirituel : lancez-vous dans la retransmission en direct !
  • Contact
/ / /

   

directcatholique.fr logo

NB : l'accès à cette page vous permet aussi de nous contacter par mail pour conseils complémentaires et spécifiques après avoir lu et étudié ce qui suit...(rubrique CONTACT).

Vous trouverez peut être des répétitions dans cet article très "technique", car il est régulièrement complété.

Dernière mise à jour de cet article : Avril 2017

 

 

Vous voulez encourager directcatholique.fr dans ses services bénévoles ?

MERCI pour votre DON sécurisé en ligne !

 

En préliminaire, pour parler clairement, si vous voulez faire correctement du direct, il y a un minimum de budget à prévoir, bien que l'on puisse se débrouiller pour commencer avec une simple webcam, ou son smartphone...

 

On peut faire du LIVE avec un bon smartphone ou I-phone ou tablette (en 4G ou wifi), il y a des applis pour cela, créez votre chaine YouTube puis essayez "Live on YouTube" par Emoze, mais il faudra ajouter des accessoires (perche à selfie, stabilisateur trépied, micro additionnel pour prise de son ou boitier du style iRig pro duo pour connecter diverses sources audio, câble d'alimentation, etc) pour améliorer la qualité. Evidemment cette solution est très pratique (tient dans la poche), et se développe de plus en plus car accessible à la plupart d'entre-vous !

Vous pouvez essayer avec une simple perche à selfie pour stabiliser mieux et utiliser votre oreillete-micro pour parler avec un son audio amélioré.

De plus en plus d'internautes font de cette manière du direct sur YouTube, facebook, Periscope... (ces deux derniers utilisant les réseaux sociaux, et non des sites web plus "institutionnels", donc à ne réserver que pour vos contacts sur les réseaux sociaux).

Pour aller plus loin dans ce domaine du Live sur smartphone, voici un lien utile : ici. Avec en prime un petit tuto vidéo par le même auteur :

 

 

Actuellement, de notre côté, en 2016, nous utilisons le plus souvent, de manière mobile :

  • Une chaîne YouTube (gratuit) ou Ustream - Nous reportons notre fenêtre vidéo de direct live dans un site web (diocèsain ou autre), et sur la même page, nous ajoutons une fenêtre de tchat (par ex. avec www.i-tchat.com , une solution gratuite bien pratique) de manière à avoir de l'interactivité avec les internautes (qui peuvent poser des questions en direct au conférencier...).
  • Depuis octobre 2016, nous réutilisons notre chaîne Ustream et non YouTube, car YouTube a rechangé sa politique des directs, on ne peut plus avoir une même fenêtre vidéo de direct live pour tous les évènements, il faut recopier à chaque fois une nouvelle fenêtre et reprogrammer à chaque fois un évènement daté, ce qui est gênant si on veut importer une fenêtre dans son propre site. Ustream par contre permet cela, puis pour les replay, nous basculons notre replay ustream vers notre chaîne Youtube (il y a une option automatique pour cela). Par contre, pas de soucis si vous n'avez pas de site web propre, il suffit de diriger vos internautes vers votre chaine youtube, ils verront que vous êtes en direct.
  • Inconvénient avec Ustream en version gratuite : limitée à 50 internautes par pays pouvant suivre votre direct.
  • Un camescope HD récent (à partir de 200 euros par ex Panasonic HC-V180 avec sortie HDMI)
  • Si cumul de plusieurs camescopes pour plusieurs angles de vues, une table de mixage video Roland VR3 (1700 euros) ou autres systèmes et astuces.
  • Un boitier d'encodage en direct CEREVO liveshell pro (650 euros)(qui permet de se passer d'ordinateur, c'est beaucoup plus simple, plus fiable, et de meilleure qualité).
  • Un smartphone en forfait 4G mobile à 20 euros par mois (c'est la seule dépense qui reste quand le matériel est acquis) - Inutile si vous êtes dans un lieu fixe avec internet fourni !
  • Une petite table de mixage Behringer à 50 euros qui permet de mixer son audio, commentaires à un micro etc, et de pouvoir contrôler les niveaux sonores.
  • Divers câbles sono, rallonges et adaptateurs (50 euros)
  • Un ordi portable ou tablette (100 euros) pour vérifier le direct live et adapter les paramètres du cerevo.

Voilà, faîtes votre calcul en matières de ressources financières, et bonne lecture à tête reposée !

 

Avant toute chose, le B-A-Ba :

Testez à l'avance tout votre matériel dans les conditions réelles du direct, et sur le lieu en question !

Faîtes vraiment une retransmission  en DIRECT plusieurs jours avant..! (et si possible dans la même tranche horaire que celle prévue en direct, car selon l'endroit géographique et les horaires il peut y avoir d'importantes variations de flux internet dans l'environnement).

Ne vous y prenez pas à la dernière minute,

car il y a toujours des obstacles à résoudre, du matériel à commander, etc.

Et vous pourrez toujours nous poser des questions en cas de difficulté !

 

En outre, il faut toujours surveiller en même temps ce que donne un direct sur un autre ordinateur connecté à un internet (vous pouvez le faire avec un ami à distance, qui vous dira si l'image est bonne, si le son passe bien, etc.); vous pouvez surveiller la diffusion du direct dans une nouvelle fenêtre web sur votre ordinateur initial (celui qui retransmet si vous l'utilisez aussi pour faire le live), cela vous donnera une idée de l'image diffusée, mais il faudra décocher l'option son-audio (haut-parleur dans cette nouvelle fenêtre), sinon vous aurez une boucle de larsen (pas toujours - cela dépend des ordinateurs) qui empêchera les internautes de suivre (sauf si vous ajoutez une carte son usb périphérique à quelques euros pour brancher votre casque, dans ce cas, pas de problème)...

 

Pour bien réussir son direct, il y a 3 paramètres à maîtriser en même temps: une connexion internet stable et suffisante, une bonne qualité audio, ainsi qu'une bonne qualité vidéo.

Autant dire aussi qu'il est mieux d'avoir un bon ordinateur, le plus récent possible (sauf si vous optez pour un boitier de direct, ce que nous conseillons fortement) !

 

Récapitulons les différentes étapes pour faire du live :

  • Avoir une bonne camera + un moyen d'acquisition vidéo (clé usb, boitier...) pour diffuser l'image via son ordinateur (sauf si l'on passe par un boitier type cerevo qui remplace l'ordi)
  • Une bonne sonorisation ou un bon micro
  • une plate-forme de diffusion (ce sera votre chaîne TV) pour le live, pour que les internautes puissent suivre (vous pouvez aussi recopier votre fenêtre de direct live vidéo sur votre propre site web ou blog), par exemple ustream, livestream, Youtube Live...
  • Faire l'encodage de votre direct, soit en allant directement via la page de diffusion disponible sur certaines plate-formes, soit mieux en téléchargeant un logiciel d'encodage (ustream producer, OBS open broadcaster, xsplit, livestream procaster), ou avoir une boite d'encodage (cerevo pro... pour un meilleur résultat, et qui permet de se passer d'ordinateur dédié au direct)
  • un ordinateur ou smartphone pour vérifier la bonne diffusion en direct, comme si vous étiez un internaute lambda.

 

 

 Bien choisir sa plate-forme de diffusion de DIRECT

(Livestream, Ustream, Bambuser, Streamera, blog-video.tv, YouTube Live, YouTube Gaming, Twitch, Dailymotion Games...)

 

Après avoir testé depuis 2010 les plate-formes Livestream puis Ustream (les plus connues), nous utilisons de plus en plus YouTube live pour plusieurs raisons :

  • gratuité
  • pas de pubs qui coupent en plein dans le direct
  • notoriété de youtube
  • conseils techniques en ligne et en français
  • pas de limitation de nombre d'internautes qui regardent (contrairement à Ustream en version gratuite)
  • évolutivité...
  • les directs peuvent créer ensuite automatiquement une vidéo à revoir sur votre chaîne youtube (pas de manipulations techniques) et ces vidéos peuvent être retravaillées, coupées etc.
  • argument de poids : le direct est visionnable sur ordis, tablettes, smartphones, iphones... bref tous supports !
  • Pendant le direct, youtube peut enregistrer 4 h de diffusion en continu, et les internautes peuvent même revenir en arrière s'ils ont manqué quelque chose (fonction DVR).
  • Pour l'internaute lambda, le lecteur youtube adapte sa résolution à la bande passante de chacun.

 

 

Avec Youtube ou Ustream, il y a diverses possibilités concernant l'encodage de votre direct: on peut passer par des boitiers type Cerevo ou Teradec, ou avec son ordinateur par des logiciels gratuits d'encodage (pour diffuser sur ustream, livestream, you tube etc.) autres que ustream producer ou livestream procaster - Il s'agit de Xsplit ou Open Broadcaster Software (OBS), bien connus des gamers en ligne (jeux vidéos). Il faut juste avoir un ordinateur assez puissant, et en minimum windows 7 ou 8, et aussi connaître quelques bases pour bien paramétrer (déconseillé aux débutants). L'avantage est qu'ils sont polyvalents pour diffuser vers n'importe quelle plate-forme de direct, que l'on peut ajouter des photos, logos, parties de son écran etc... Cela donne un aspect plus professionnel à son live. Il existe pas mal de tutos en ligne.

 

Voir un exemple de tuto en vidéo pour OBS (open Broadcaster Software):

 

 

Pour les débutants, vous pouvez aussi choisir Ustream.

 

En ¼ d’heure, vous pouvez créer votre chaîne TV direct sur ustream.tv , et diffuser en direct vidéo immédiatement…

  Il vous suffit de posséder un ordinateur avec connexion internet, et une webcam (c'est pour ceux qui veulent se lancer seulement, car la qualité vidéo ne sera pas extra) ! 

Connectez tout d’abord votre webcam (ou camescope) (il existe maintenant des webcam HD de bonne qualité avec un son correct dès 20 ou 30 euros – par exemple dans la gamme Logitech ou autre…). 

Puis aller sur www.ustream.tv  pour créer votre chaîne TV. 

Attention, réfléchissez au nom que vous allez lui donner, ainsi qu’à votre mot de passe. 

Cliquer sur « sign up » pour vous inscrire. Répondez aux différentes questions posées (c’est en anglais) – N’oubliez pas de sélectionner votre catégorie : spiritualité – catholique. 

Il vous faut ensuite créer votre chaîne de direct TV (on peut en créer plusieurs, mais nous vous conseillons de n'en faire qu'une, de manière à avoir toujours la même fenêtre de diffusion en direct sur votre site). Réfléchissez à un nom simple et parlant pour l'internaute...

Une fois que votre chaîne est créée, vous obtenez une page avec une fenêtre de diffusion vidéo/audio que les internautes pourront voir directement, soit en allant sur cette page si vous leur donnez l’adresse, soit dans votre propre site web où vous aurez recopié le code HTML « embed » de la fenêtre vidéo. Vous pouvez aussi recopier la fenêtre de CHAT pour échanger en direct avec ceux qui suivent. 

Pour diffuser en direct, aller à nouveau sur ustream.tv, puis cliquer sur GO LIVE.

Le site vous demandera de vous identifier et de reconnaître votre webcam et carte son… 

Dans la fenêtre de diffusion qui apparaît alors, il vous suffit de sélectionner la bonne entrée vidéo et audio (si vous avez une carte USB d'acquisition vidéo, les logiciels et applications liés ne doivent pas être ouverts sinon il y a conflit avec le serveur), de lancer le direct, et éventuellement de lancer REC pour enregistrer votre diffusion, qui pourra alors être revue ensuite…(n’oubliez pas de fermer la fenêtre de votre propre chaîne Ustream sinon vous aurez un effet larsen sur le son audio - sauf si vous branchez votre écouteur sur une autre carte son-audio comme un périphérique usb carte son supplémentaire - Ainsi dans ce dernier cas, vous pouvez suivre sur le même ordinateur le bon déroulement de votre direct !). 

Si le direct déconnecte régulièrement, il vous faudra baisser votre qualité de diffusion vidéo et/ou audio pour avoir une bande passante suffisante (sur l'ancienne version Ustream, sinon c'est calculé automatiquement)… 

Voilà c’est tout !

Pour une meilleure qualité obtenue avec une même bande passante, téléchargez sur Ustream le logiel gratuit intitulé "USTREAM PRODUCER", ou open broadcaster - vous n'aurez ensuite plus qu'un clic à faire sur votre bureau pour ouvrir le logiciel et lancer le direct, avec en plus des transitions, photos et vidéos insérables etc..!

Attention, Ustream en version gratuite ne pourra être regardée que par 50 internautes maxi, pensez-y !

 

 

TRES PRATIQUE :

Il faut savoir que vous pouvez diffuser en live vidéo sur internet sans ordinateur, avec un petit boitier (mais il vous faudra toujours un compte sur ustream ou Youtube Live ou autre) du style Teradec vidiu (moins de 700 euros en 2014 - peut se connecter en wifi) ou autre (cerevo liveshell pro qui a notre préférence, environ 600 euros, et depuis 2016 Cerevo liveshell 2 avec seulement prise HDMI pour camescope à env. 250 euros, sans prise audio séparée), qui une fois bien paramétré, vous permet de n'avoir que sur un bouton à appuyer pour diffuser en direct. L'avantage est que cela tient peut de place, et on peut mieux le protéger des vols (pas d'ordinateur sur place), c'est plus discret, et surtout c'est très simple d'utilisation donc pratique si c'est quelqu'un d'autre qui est chargé de le mettre en route... (attention entrée vidéo en HDMI et non en RCA pour le teradec et liveshell 2, du coup il vous faut un adaptateur supplémentaire si vous êtes en prise RCA).

 

Il y a aussi le transmetteur wifi CEREVO pour moins de 250 euros (avec entrée HDMI mais aussi RCA, donc plus polyvalent) :

Attention, en basse résolution (faible bande passante), ce dernier ne semble pas donner de bonne qualité vidéo (codec dépassé H263) - Dans ce cas, utiliser plutôt la version Cerevo liveshell PRO (environ 600 euros - photo ci-dessous) qui utilise le codec H264 ou le TERADEC ou le liveshell 2...

Gros avantage de ces produits : vous pouvez les paramétrer à distance depuis chez vous via le web ou votre smartphone !!! C'est à dire que vous pouvez gérer le direct depuis votre maison ou en déplacement !

 

Cerevo liveshell pro :

C'est notre préféré ! Nous utilisons depuis 2015 le cerevo pro qui fonctionne très bien avec Ustream et YouTube live (ne fonctionne pas avec Livestream). Gros avantage : on peut le paramétrer pour qu'il démarre automatiquement à la mise en route du courant électrique. On peut le paramétrer aussi pour que l'enregistrement démarre automatiquement (! çà buggue parfois !).  C'est très pratique par exemple quand il est couplé dans une armoire de sonorisation, à chaque fois qu'on allume l'ensemble, tout démarre automatiquement, donc pas besoin d'une intervention humaine sur place ! Un conseil cependant : démarrez le cerevo seulement après avoir allumé la sono (risque de "friture"). Point faible: il peut fonctionner en wifi, mais le dongle de réception n'est pas très puissant, donc il ne faut pas aller trop loin de l'émetteur wifi (problème résolu en remplaçant le dongle wifi fourni par une carte usb ALFA wifi beaucoup plus puissante !).(on peut aussi paramétrer son smartphone pour en faire un point d'accès wifi - très pratique en déplacement).

Le CEREVO LIVESHELL PRO permet aussi de brancher 2 cameras en même temps, l'une en HDMI et l'autre en composite, ainsi on peut switcher proprement entre les 2 (prévoir de brancher le son audio à part sur l'entrée LINE IN et le composite RCA en AV IN 16/9 Letter box sinon vous aurez des buggs de format d'image).

Il devrait bientôt sortir une nouvelle génération de boitiers (cerevo Liveshell X est prévu) qui utilise le codec H265 (pour cameras 4K) - A suivre !

Pour la France, le revendeur est ici : http://www.actionlivepartner.com/fr/produits-transmission-audio-video

 

Procédure 2016 avec un boitier CEREVO pour des DIRECTS VIDEOS sur sa chaîne YouTube

 

Créer un compte sur https://shell.cerevo.com/login

(entrer un mail + mot de passe)

Sélectionner « Liveshell pro »

Puis configurer pour diffuser sur sa chaîne YouTube :

« other broadcasting services »

OK

Entrer RTMP URL et clé de stream (dispo sur sa chaîne YouTube, dans la page de retransmission en direct) (Il faut être connecté sur sa chaîne, puis dans creator studio sous pictogramme en haut à droite – Diffusion en direct – Diffusion immédiate – Infos générales – Configuration de l’encodeur : URL du serveur puis clé de stream à afficher mais à ne pas réinitialiser, sinon il faut reconfigurer !).

Ne rien mettre dans Browsing RTMP url.

Sélectionner sa connexion internet (WIFI ou filaire)

OK (la première fois, entrer le code à 4 chiffres proposé par le boitier connecté sur internet et allumé pour la première fois).

Enregistrer l’adresse URL de sa page Dashboard dans ses favoris pour se connecter automatiquement à chaque fois que c’est nécessaire.

Sur le Dashboard, pendant le direct, on doit avoir la mention « excellent » (cerevo allumé en bleu), sinon il faut affiner les paramètres en allant sur l’onglet « custom » (jouer sur Averenge Bit rate dans Video quality pour diminuer la qualité de retransmission).

Pour une liaison ADSL classique, je conseille :

Audio Bit rate : 50 kbps

Video Bit rate : + ou - 500 kbps

Pour liaison par fibre ou 4G, on peut monter le video bit rate à plus de 1000 kbps.

START LIVE ou STOP LIVE pour démarrer ou arrêter un direct à volonté. A chaque allumage du boitier CEREVO, le direct recommence tout seul.

Après un direct, une nouvelle vidéo à revoir sera créée automatiquement dans sa chaîne YouTube. On peut retravailler sa vidéo (couper début et fin, certains passages, etc.) sur YouTube.

La fenêtre vidéo créée pour les DIRECTS peut être intégrée dans un site web (normalement - pas toujours sur des chaînes récentes), mais elle change pour chaque direct car vous devez programmer la date de votre direct à chaque fois (nouvelle politique de youtube depuis octobre 2016, c'est bien dommage, car avant on obtenait toujours la même fenêtre video, donc pas besoin de programmer une date !). De plus, mauvaise nouveauté là aussi pour youtube, on ne peut parfois pas recopier la fenêtre dans un autre site web...

Ce système fait du direct sur YouTube de manière publique, càd que n’importe qui peut y avoir accès, s’il connaît l’adresse de votre chaîne et s’il est là au bon moment.

Pour que les internautes ne puissent pas retrouver ensuite la vidéo enregistrée, aller dans « paramètres avancées » sur sa page de direct YouTube, puis sélectionner « Rendre automatiquement l’archive non répertoriée… ». Libre à vous ensuite de mettre cette vidéo sur votre site web ou d’en communiquer l’adresse à vos contacts mails…

(voir aussi étude d'un cas concret de paramétrages CEREVO avec YouTube réalisée en 2016 par le foyer de charité de Tressaint - autre article sur ce site)

 

 

Astuce pour la source AUDIO

 

Une règle d'or : plus vous prendrez le son à la source (directement sur la sono...), meilleure sera la qualité audio, et meilleur sera le son final sur le direct...

De plus, il est conseillé (mais pas obligatoire) de dissocier l'entrée audio de l'entrée vidéo sur votre ordinateur ou boitier de direct : utilisez l'entrée mini-jack audio (micro ou line in) de l'ordinateur, c'est meilleur que l'entrée sur la clé usb - puis sélectionnez-là sur votre serveur de streaming  - Idem pour votre boitier Cerevo, entrez le son audio via la prise RCA LINE IN, à part de votre entrée vidéo HDMI, cela vous permettra de vous connecter directement à la sono, et plus tard, de mixer plusieurs camescopes !

 

Si vous diffusez depuis une église, un sanctuaire ou une salle de conférence, il y a déjà le plus souvent une sonorisation installée sur place. Connectez-vous directement sur celle-ci, via la sortie REC pour un magnéto, ou sortie casque ou autre... Le son sera pris à sa source, et donc de meilleure qualité, et cela évite de prendre un micro...

Dans les monastères, une retransmission audio est parfois déjà assurée vers l'infirmerie ou autres lieux pour ceux qui ne peuvent se rendre à l'église... Cela peut être utile pour se rapprocher d'une connexion internet...

Si vous filmez d'un lieu éloigné de la sono, utilisez de longs câbles audio (symétriques si possible pour éviter les interférences), ou mieux des câbles RJ45 catégorie 5 avec baluns (voir + loin dans cet article),(ne pas oublier en bout de course d'ajouter un hum destroyer (voir + loin) ou alors un système sans fil fiable, par exemple pour moins de 300 euros le système HF Rodelink filmmaker de chez Rode qui a une portée de 100 m sans obstacles, et qui peut acheminer un son de niveau MIC avec le micro cravatte fourni, mais aussi niveau LINE (sortie REC d'une sono). Ce système est très utile, vous pouvez combiner une partie câblée et l'autre sans fil avec ce système rhode de bonne qualité audio (seul bémol : enlever délicatement les piles dans le boitier, sous peine de casser les petits ressorts).

S'il n'y a pas de sono sur place, vous pouvez placer en plus un ou plusieurs micros dans le lieu en question (mais attention aux bruits de fond et brouhaha).

 

Lors de grands évènements diocésains, la radio diocésaine retransmet souvent aussi l'évènement en direct, demandez-leur de récupérer leur source audio à la sortie de leur table de mixage, vous aurez en prime les commentaires !

 

N'hésitez pas à règler une bonne bande passante pour la qualité audio, c'est primordial pour suivre agréablement un direct.

  Si vous désirez avoir un micro externe pour prendre du son live, le Zoom H2 est un bon produit (ou zoom H1 encore moins cher), on peut même le mettre entre une table de mixage et son ordinateur pour avoir une sauvegarde du son (sur carte SD de 4 Go pour avoir 6h d'enregistrement de bonne qualité), et il est très polyvalent (comme matériel de reportage, d'enregistrement, pour pré-régler un volume sonore etc.). On peut le fixer sur un trépied, choisir l'orientation des micros internes... (prix environ 150 euros sur internet).

H2_all-features-sides.jpg

(ZOOM H2)

ZOOM-H2-HANDY-RECORDER.jpg

 

Il peut arriver que le son diffusé via votre ordinateur soit brouillé par une sorte de grésillement continu (interférences de la ligne électrique): dans ce cas, essayez de débrancher votre ordinateur portable (mettre sur batterie uniquement), cela peut résoudre le problème (interférences des différents appareils branchés sur une même prise ou sur le secteur) (mais attention si vous utilisez Ustream Producer ou Livestream Procaster qui ont besoin de beaucoup de ressources et donc d'énergie). Il vous faut vérifier aussi les autres branchements électriques que vous avez effectué : le grésillement ou interférence peut être dû tout simplement aux prises "Terre" branchées sur le secteur, ou à de longs câbles, ou à des câbles qui se touchent. Il faut dans ce cas ajouter un petit isolateur de ligne passif (entrées et sorties RCA - 5 à 10 euros) (Audio ground loop isolateur) ou plus efficace un "HUM destroyer" en prises jack type Behringer microHD400 (30 euros).

IMPORTANT : Prévoyez d'acheter ce HUM destroyeur si vous prenez le son directement à part sur un système de sonorisation, pour ne pas avoir de mauvaise surprise le jour J. (en général il y a du bruit parasite dès que l'on utilise de longues distances de câbles AUDIO avec un branchement sur un système VIDEO, le tout sur un même réseau électrique).

 

Si vous le pouvez, c'est mieux d'avoir une petite table de mixage pour gérer vos différentes arrivées de son (depuis la sono + un micro pour les commentaires + autres ajouts de son).

Pour un premier prix (50 euros), la mixette de Behringer xenyx 302 usb est intéressante :

 

Vous voulez encore mieux ? C'est-à-dire à la fois sauvegarder et enregistrer le son audio et faire table de mixage en même temps : utilisez le TASCAM DR-60MKII, qui vous permet de mixer plusieurs sources audio et d'enregistrer le son sur carte SD (moins de 200 euros). Très pratique, bien que pas facile à paramétrer (notice pas assez fournie):

 

Cet appareil n'est pas encombrant, il peut se fixer sur ou sous votre camescope, donc très polyvalent. Il est conseillé de la brancher sur une bonne batterie usb car les piles ne durent pas longtemps.

 

 

Astuce pour la source VIDEO

 

Là aussi une règle d'or : plus votre prise d'image sera de bonne qualité, plus le rendu final sera bon pour l'internaute qui regardera (même en basse résolution)..!

Evitez donc la webcam de base (sauf pour vous entraîner si vous débutez) - Dissociez la prise d'image et la prise son audio, c'est mieux (cf plus haut).

 

La meilleure qualité d'image est obtenue via la prise HDMi de votre camescope (surtout s'il est HD ou 4K) , l'idéal alors est d'utiliser avec un boitier style cerevo ou teradec (sinon vous aurez des difficultés à passer via un ordinateur pour faire du live, mais il existe des convertisseurs usb-hdmi pour acheminer l'image sur votre ordi). Vous pouvez cumuler 4 camescopes en sorties HDMI en utilisant le cerevo livewedge (voir coordonnées tout en bas de la page) qui fait à la fois office de table de mixage vidéo et de boitier de direct (environ 1000 euros) !

Il existe aussi des petits répartiteurs HDMI vendus en grandes surfaces à 30 euros et qui vous permettent de connecter 5 sources vidéos !

 

Exemple de camescope premier prix, en HD, le PANASONIC HC-V180 (environ 200 euros en 2016) : il donne une belle image en sortie HDMI (mais médiocre en sortie AV RCA classique), et possède un zoom très puissant, même en basse luminosité ( à commander chez Darty ou autre - évidemment si vous avez les moyens d'acheter plus haute gamme avec entrée micro et prise casque, en HD ou 4K, visez les 800 euros)  - l'avantage des Panasonic est qu'ils ont des prises "standard" (pour l'alimentation par ex), contrairement à d'autres marques qui ont des connexions spécifiques propriétaires :

 

 

Une définition de base correcte (mais moins bonne d'image) sera obtenue par le biais de la sortie vidéo RCA jaune d'un camescope ou camera analogique.

Connexion RCA (encore appelée "composite" ou "AV")-(audio stereo rouge et blanche + vidéo jaune):

 

Evitez les webcams car actuellement, elles  ont besoin de beaucoup de lumière et n'ont pas cette qualité de définition,(sauf les webcams HD), les images obtenues sont parfois saccadées et l'on ne peut pas bien zoomer... De plus, les saccades vidéo peuvent interférer sur la qualité du son ! 

En outre, il vous sera difficile (voire impossible !) de combiner plusieurs webcams en même temps, et de les mettre sur des trépieds stables, et aussi à une longue distance de votre ordinateur (rallonges usb limitées, sinon utiliser des rallonges dites "actives" de 10 m)...

Dans certains lieux, il existe des caméras de surveillance, mais il faut tester la qualité avant. En tous cas, vous pouvez utiliser leur câblage !

Mini-camera de surveillance de premier prix (25 à 40 euros sur www.surveillance112.com). Ce type de camera est pratique pour fixer sur un mur ou plafaond et avoir une prise de vue fixe, par exemple un conférencier toujours à la même place avec un écran de projection power-point derrière lui... Un seul câble permet d'y amener l'alimentation et le signal vidéo.Privilégier une camera HD (700 lignes TV). Ce système est très utile quand vous n'avez personne sur place pour manipuler et installer un camescope. Attention, sortie vidéo RCA et non HDMI.

 

Vous pouvez aussi connecter votre boitier cerevo sur la sortie HDMI d'un boitier DVR ( XVR Dahua par exemple) pour diffuser et gérer un ensemble de cameras de surveillances. Les cameras HDCVI sont intéressantes dans ce cas.

N'oubliez pas que dans les lieux publics, il existe une réglementation pour installer des caméras (respect de la vie privée - surtout si vous enregistrez).

Respect du Droit à l’image

Dans le cas des événements d’actualité et manifestations publiques, une photographie peut être publiée sans l’autorisation des personnes à condition de ne pas dépasser les limites du droit à l’information. Ce principe a été clairement posé par les tribunaux : si l’autorisation devait être systématique, toute publication de photo de foule ou manifestation publique pour illustrer un reportage serait impossible.  (Source « Droit-image.fr »)

Dans le cas d’images prises dans les lieux publics, seule l’autorisation des personnes qui sont isolées et reconnaissables est nécessaire. Pour autant, lorsque la capture de l’image d’une personne a été accomplie au vu et au su de l’intéressée sans qu’elle s’y soit opposée alors qu’elle était en mesure de le faire, le consentement de celle-ci est présumé. (Source « Cnil.fr)

En matière de droit à l’image, s’agissant de groupe de personnes dans un lieu public ou de scènes de rue, il n’est pas nécessaire d’obtenir le consentement des personnes photographiées pour la publication de leur image, sous les conditions cumulatives suivantes : – il doit s’agir d’un lieu public  — il ne doit pas y avoir de cadrage restrictif  – il ne doit pas y avoir d’atteinte à la vie privée. Suivant la définition de la Cour de Cassation, un lieu public est un lieu accessible à tous sans autorisation spéciale de quiconque, que l’accès en soit permanent ou subordonné à certaines conditions heures ou causes déterminées. La voie publique, la rue et les lieux de culte sont naturellement considérés comme des lieux publics.

 

 

( Ci-dessous convertisseur video analogique vers numérique à partir de 15 euros - RCA vers USB - voir sur www.surveillance112.com en rubrique cartes d'acquisition usb.

on peut régler ses paramètres sur l'ordinateur - Attention, certains convertisseurs ne sont pas pris en charge par ustream, choississez des convertisseurs qui envoient un signal video en AVI ou plusieurs formats PAL NTSC, mais pas uniquement en MPEG2 - attention aussi à la configuration de votre propre ordinateur : windows XP, 7 ou 8...). Attention, beaucoup de convertisseurs fonctionnent sous windows XP, et pas sous windows 7 et 8 ! De plus, vous perdez de la qualité d'image, mieux vaut utiliser un boitier CEREVo qui évite le passage via un ordinateur. De plus, vous perdez beaucoup en qualité d'image par rapport au CEREVO.

convertisseur-analogique.jpg

Il existe aussi des converstisseurs HDMI-usb, mais nous n'avons pas testé, car nous utilisons des boitiers.

 

Problème : les camescopes sont assez onéreux !

Astuce : s'en procurer un d'occasion près de chez soi, en lançant un appel à ses amis, ou par le biais de sites internet (leboncoin.fr ou autre). Ce dont vous avez besoin, c'est du système optique de l'appareil avec zoom, peut importe le support d'enregistrement du camescope, ce n'est pas grave si ce sont des K7 VHS, car vous n'enregistrez pas dessus, c'est du direct (la plate-forme de direct peut se charger de mettre le direct en archives à revoir)!

Les camescopes évoluant très vite, beaucoup de personnes n'ont plus l'utilité d'anciens matériels relégués au placard !

Attention ! Les anciens camescopes auront besoin  d'une luminosité suffisante : il vous faudra ajouter des spots puissants sur le lieu du tournage. Evitez les camescopes que l'on pose sur un socle-embase avec les connexions incluses dans l'embase (style Sanyo), ils ne sont pas adaptés... Parfois, j'utilise 3 camescopes classiques avec sortie video en RCA jaune, ce qui permet, grâce à un triple commutateur-répartiteur RCA (switch RCA 7 à 15 euros), de switcher entre plusieurs camescopes en même temps (pour avoir plusieurs angles de vues et éviter d'avoir toujours la même prise de vue)... A moins que vous n'ayez les moyens de vous offrir un mélangeur video (voir plus bas Roland VR-3). Il existe aussi des switch pour prises HDMI, mais prévoyez d'enregistrer le son à part, sinon quand vous switchez en HDMI, vous changez aussi la source sonore (une prise HDMI combine son + image !).

 

La marque ZOOM a sorti le zoom Q4 qui est à la fois un enregistreur audio et video d'assez bonne qualité (pour moins de 175 euros) et qui permet de faire du streaming directement via sa prise usb vers l'ordi, en webcam HD de bonne qualité audio, le tout-en-un quoi (mais il faut quand même un ordi pour logiciel d'encodage, ou alors via la prise HDMI, et la qualité d'image ne vaut pas celle d'un camescope)!

Gros défaut (malgré son nom): il ne peut pas zoomer !!! Vous pouvez aussi opter pour le zoom Q8 qui a une meilleure définition d'image (plus de 400 euros). Le gros avantage de ces produits est leur très bonne prise de son + l'existence d'une prise additionnelle pour micro ou prise de sono (MIC in, LINE in). Ils sont donc à mis chemin entre la webcam et le camescope.

ZOOM Q4 :

Sony a sorti un équivalent au Q4 : le pro HDR MV1 qui a une meilleure qualité d'image, mais toujours pas de fonction zoom (et nous ne savons pas si on peut le relier à son ordi pour faire du live) : Attention, les Q4, Q8 et HDR n'ont pas de sortie video en RCA, mais uniquement en HDMI !

 

Autre solution intermédiaire pour cumuler plusieurs cameras : se procurer un processeur vidéo quad-core, une interface qui permet de connecter 4 cameras simultanément (par prises BNC-RCA), de diffuser les 4 images en même temps, ou 1 à choisir en plein écran, ou des pip (image dans l'image), et même pf de zoomer. Dès 40 euros, mais pour ce prix là vous perdez en qualité d'image...

 

 

Aide pour un choix de camescope : privilégiez les bonnes marques (PANASONIC, SONY, JVC, CANON...), avec comme cité ci-dessus une sortie vidéo directe AV + HDMI, une prise casque, prise micro, image HD (haute définition - éventuellement 4K), et si possible stabilisateur d'image optique (et non seulement numérique)... Avec toutes ces caractéristiques, compter 800 euros... Les panasonic ont des zooms puissants (utile quand vous filmez de loin, par exemple dans une église depuis une tribune d'orgue) et des fonctions wifi utiles...

 

A savoir : il existe maintenant une nouvelle génération de camescopes (notamment PANASONIC) qui peuvent se connecter directement en wifi sur ustream (ustream uniquement, et non YouTube Live 2016) sans passer par un ordinateur... Renseignez-vous !

 

selecteur-video-3-entrees.jpg

(Sélecteur basique prises RCA - 10 euros vidéo 3 entrées)

 

Si la source VIDEO est trop éloignée de la source AUDIO, ou peut utiliser un système de report sans-fil (40 à 50 euros - à placer en hauteur pour éviter les obstacles entre 2, notamment quand des personnes assises se lèvent - voir photo ci-dessous) avec émetteur-récepteur (video-audio transmetteur pour TV), ou encore des connecteurs "baluns - video" qui permettent de relier des cameras sur de longues distances grâce à un câble UTP catégorie 5 -  RJ45 (on peut aller parfois à + de 600 m voire 2 à 3 kms ! Coût d'un câble de 100 m sans les connexions : 30 à 40 euros).

 

  (Transmetteur sans fil - environ 40 euros la paire - à éviter quand même, car très sujet aux coupures - il en existe des plus fiables plus chers)

transmetteru-videio.jpg

 

  (Balun video - Entrée BNC - Sortie RJ 45 - à partir de 10 euros la paire chez certains fournisseurs précis)

 

balun-video-bncrj45-a-lunite

 

100_5641.jpg

(Astuce de mise en hauteur d'un transmetteur HF - sur pied de micro - Merci au diocèse de Nîmes pour l'idée !)

Pour les connexions HDMI, ces accessoires existent aussi, mais c'est plus cher !

 

Roland, marque bien connue dans le monde audio/video, propose désormais une table de mixage audio/video Roland VR-3 (2014) avec prise usb intégrée pour connecter directement à l'ordinateur, avec possibilité de mixer plusieurs sources audio, des images d'un autre ordinateur, et surtout 4 sources video différentes.. C'est donc un "tout-en-un" pratique pour un résultat semi-professionnel (coût 2013 environ 1200 à 1500 euros, remplacé maintenant par une version plus chère avec, en plus des sorties AV RCA, des prises HDMI -  à 1700 euros). Une solution mobile très pratique :

Vous avez même dessus des écrans de contrôle video intégrés, avec possibilité d'image dans l'image, d'inscrustation d'image avec un fond vert etc..! Avec un seul appareil compact, vous gérez ainsi l'audio, la video, et la conversion vers votre ordinateur de diffusion (on peut aussi y adjoindre un boitier cerevo) !

vr-3_roland.jpg

 

En 2017, Sony a sorti une table de mixage bien pratique, le MCX-500 Live production qui permet de mixer des cameras en analogique, SDI (entrée BNC numérique de meilleure qualité que le BNC composite vidéo qui est analogique) ou HDMI, avec une interface intégrée permettant de diffuser directement sans ordinateur sur Ustream (seulement Ustream pour l'instant). Compter plus de 2000 euros quand même... C'est donc une Roland en mieux, avec une entrée audio, mais sans table de mixage pour plusieurs micros...

 

Lors de grands évènements diocésains, le diocèse fait parfois appel à une équipe VIDEO pour rediffusion de l'évènement le jour même sur des écrans TV ou grands écrans sur le lieu en question (pour les grandes assemblées). Demandez aux techniciens de vous fournir le flux video (et éventuellement audio) par un câble BNC ou RCA ou mieux HDMI (ou SDI), vous aurez la meilleur qualité d'images possible avec les transitions et multiples caméras fournies ! (N'oubliez pas d'avoir un convertisseur video USB pour votre ordinateur, ou alors un boitier cerevo - Attention le CEREVO n'accepte pas le format SDI, il faut le convertir en HDMI avec un adaptateur spécial).

 

Attention au format de votre image (16/9 ou 4/3) avec les prises RCA : si vos cameras diffusent en 16/9, il vous faut régler des paramètres supplémentaires dans votre serveur (ex: Ustream, cliquer sur "advanced settings", puis cocher "widescreen"), sinon l'image reçue par les internautes sera complètement déformée ! Le format 16/9 consomme plus de débit internet que le 4/3. Sur votre boitier cerevo, il faudra cocher aussi la bonne option, et sur vos camescopes, régler aussi votre sortie affichage TV !

Normalement en HDMI, le format s'adapte automatiquement.

 

Pour tout ce qui est achat de matériel vidéo  sur internet (caméras surveillance, connecteurs, cartes d'acquisition usb..), nous avons des adresses de sites à vous fournir (voir en fin d'article).

 

Nouveauté 2016 : La plate-forme Livestream lance "MEVO" (anciennement MOVI), une caméra et une appli mobile compagnon avec smartphone ou tablette pour filmer et diffuser facilement des  événements en direct avec le rendu d’un professionnel. Il s’agit d’une caméra 4K qui  tient dans une poche et se commande depuis une appli mobile sur son smartphone. très intéressant pour un rendu haute définition, simulant 9 cameras distinctes possibles ! Plus besoin d'ordinateur ou de boitier pour diffuser en live !

MAIS (il y a un mais), MEVO ne peut diffuser que sur la plate-forme Livestream avec un forfait mensuel... et maintenant sur facebook live.  et depuis 2017 sur YouTube... Nous n'avons pas vérifié si c'était payant dans ces derniers cas...

 

Autre piste intéressante :

Il y a maintenant de nombreuses petites cameras sport (action cam style GoPro, Xiaomi Yi...) ou cameras de drônes (RunCam2, mais de faible portée wifi..) qui ont une certaine autonomie sur batterie et dont l'image de bonne qualité peut être captée directement via un câble hdmi (attention toutes les cameras ne donnent pas d'image en direct, même avec une prise hdmi disponible dessus !!!) ou à faible distance par wifi sur tablette ou smartphone (prenez une tablette avec sortie HDMI pour récupérer le flux vidéo). mais aujourd'hui cette distance n'excède pas plus de 10 m, ce n'est pas très fiable, et nous sommes déçus par la qualité vidéo obtenue.

Elles sont facile à fixer partout, très discrète, il y en a pour toutes les bourses...

C'est une piste à creuser et sans doute une voie d'avenir... On peut aussi utiliser les drônes via leurs cameras en direct, mais autonomie très liimitée...

 

Ne jetez pas votre ancien smartphone !

Qui dit retransmission en direct, dit connexion internet disponible sur place : transformez votre ancien smartphone (disposant d'un accès wifi et d'une camera) en camera ip à distance (il existe différentes applications gratuites possibles, par exemple Athome streamer et Athome camera non HD en version gratuite, ou encore en HD : Win ip camera), puis récupérez l'image en direct avec l'application correspondante sur une tablette android ou autre matériel disposant d'une sortie HDMI. Vous connecterez alors le câble hdmi sur votre boitier cerevo. Branchez une batterie externe sur votre smartphone, un adaptateur pour fixer votre smartphone sur un pied, ainsi vous pouvez par exemple obtenir une belle image sous un autre angle de vue loin de l'endroit où vous êtes (même à l'autre bout du monde !). Cela est très utile quand vous retransmettez en mode multi-cameras, dans une église le smartphone est positionné dans la tribune de l'orgue pour une vue d'ensemble de la nef ou alors dans le choeur, alors que l'opérateur est par exemple dans la chaire !

 

 

 

Etude de cas concret pour cameras filaires fixes :

Projet d’installation d’un système automatique

de retransmission audio vidéo depuis une église.

 

 

Configuration du lieu : nous avons un accès internet à la sacristie (prise ethernet RJ45), et également au même endroit à côté le meuble de sonorisation de l’église avec sortie audio d’enregistrement (par ex sortie RCA line out sur la table de mixage) qui nous permet ainsi de prendre le son à sa source, donc dans la meilleure qualité possible.

 

Problème : pour filmer, nous pouvons installer une camera fixe (sortie vidéo RCA) dans la chaire de l’église, ou à la tribune de l’orgue, de manière à filmer une vue d’ensemble des célébrations, offices ou conférences dans le chœur. Or comment amener ce signal vidéo jusqu’à la sacristie, puisque ces endroits sont éloignés de plusieurs dizaines de mètres ? Et en sachant qu’un câble de liaison vidéo classique perd rapidement de la qualité d’image en fonction de la distance, et que les systèmes sans fil n’aiment pas les obstacles…

 

Solution : installer un (ou des câbles) UTP (catégorie 5 – RJ45) de bonne qualité pour relier la camera jusqu’au boitier de diffusion de direct (ou ordinateur) installé dans ou à côté de la sono à la sacristie. Ce câble sera connecté à chaque extrémité par prises RJ45 sur une paire de baluns vidéo (émetteur-récepteur passifs, permettant une liaison jusqu’à 400 m, voire plus si paire active). Il existe  maintenant des baluns capables de prendre en charge un signal HDMI.

 

Paire passive de baluns :

 

L’avantage de cette paire de baluns ci-dessus est que vous pouvez aussi brancher l’alimentation (maxi 12V) de la camera (sortie RCA) dans le meuble sono, et alimenter ainsi à distance la camera. Ce qui permet de tout allumer (sono + camera + boitier Cerevo pro – voir plus bas) en même temps depuis une seule manipulation (mettre la prise générale sur le secteur) et au même endroit ! Idem pour éteindre tout le système, pas besoin d’aller dans la chaire ou dans la tribune de l’orgue pour éteindre la camera !

 

Il ne reste plus qu’à faire passer de manière discrète le (ou les) câble(s) dans l’église, depuis la sacristie jusqu’à la tribune de l’orgue ou la chaire (ou ailleurs : près du chœur…), puis d’y fixer à chaque endroit une camera orientée vers le chœur, et alimentée via le câble.

NB : pour une camera installée dans une tribune d’orgue, prévoir un objectif puissant pour une bonne image !

On peut aussi prévoir jusqu’à 4 câbles différents pour 4 cameras positionnées différemment, on peut réunir 4 images sur un même écran avec un petit système additionnel…

 

Bon maintenat, si votre camera est en sortie vidéo HDMI, il existe aussi des baluns (mais moins de longueur possible apparemment), sinon c'est le signal audio que vous acheminez jusqu'à la camera !

 

 

Facultatif - Boitier automatique de retransmission sur internet : il existe des systèmes qui permettent de se passer d’ordinateur pour retransmettre un évènement en direct audio vidéo sur le web, et qui peuvent démarrer automatiquement dès que l’on branche l’électricité (direct + enregistrement simultané ou non). C’est donc très pratique et évite de devoir faire intervenir quelqu’un sur place. De plus on peut les paramétrer à distance via le web. De notre côté, nous utilisons le CEREVO liveshell pro (env. 600 euros). Très discret, il se loge facilement dans un meuble sono et peut facilement être branché n’importe où, pour diffuser via Ustream ou YouTube Live etc. Sinon, on peut bien sûr continuer à utiliser un ordinateur à la place.

Voir ici : http://www.actionlivepartner.com/fr/produits-transmission-audio-video/cerevo/wifi-cerevo-liveshell-pro

 

Et voilà !

 

 

 

Peut-on utiliser une camera de surveillance IP (numérique - fonctionne via internet) pour faire du direct live vidéo ?

Les cameras Ip vous permettent de surveiller un lieu à distance via un ordinateur ou smartphone connecté au web, mais ne diffusent pas à priori pour un nombre illimité d'internautes sur une page web.

Dans ce cas, soit vous captez votre image de surveillance sur votre ordinateur et vous la rediffusez via les plates-formes décrites selon les procédures décrites précédemment avec Open Broadcaster par exemple (mais c'est un peu du bricolage, vous risquez de perdre de la qualité vidéo), soit vous utilisez certaines marques de cameras IP qui vous permettent de le faire automatiquement via un logiciel supplémentaire : c'est le cas pour les cameras AXIS de dernière génération avec le logiciel Camstreamer (gratuit en version basique, sinon payant par chaque camera) connecté à un compte Youtube Live.

Si vous avez une autre marque de camera ip, vous pouvez essayer avec www.angelcam.com , mais ce n'est pas certain que cela fonctionne.

En tous cas, les cameras ip se développent de plus en plus, avec une très bonne qualité vidéo, et l'avantage est que l'on peut les faire bouger et zoomer à distance depuis son smartphone (pour les cameras PTZ Pan Tilt Zoom).

Sinon, transformez votre ancien smartphone en camera ip à distance (voir plus haut) !

Connexion INTERNET

Primordial : il vous faut une bande passante d'upload (= d'envoi de fichiers, ici d'image et de son) de qualité suffisante (si possible + de 350 kbts/s, c'est le minimum, c'est mieux d'avoir 800)...

 

Actuellement , le top c'est d'avoir la fibre par internet, ou alors un forfait 4G suffisant avec son téléphone portable, que l'on connecte ensuite en borne d'accès wifi (compter environ 1 Go d'utilisé pour 1 heure de direct vidéo).

 

Le plus basique est d'avoir accès à une liaison ADSL (ou SDSL) de bonne qualité par câble éthernet.

Le WIFI est possible, mais plus  aléatoire, et la bande passante peut être altérée par d'autres internautes simultanés... Mais c'est souvent la seule solution possible !

Vous pouvez améliorer votre connexion wifi en réception avec une clé usb wifi dotée d'une antenne interchangeable ( voir www.Wifi-Highpower.com ) et beaucoup plus puissante (ex carte usb ALFA de 20 à 40 euros, avec antenne omni de 9 db à 10 euros).

De même, vous pouvez augmenter la puissance d'émission wifi de votre box internet en connectant un routeur wifi avec antenne plus puissante ( ex sur www.Mhzshop.com ).

Le routeur wifi peut être mis aussi en mode réception (pour certains) ce qui permet de connecter plusieurs ordinateurs sur une même connexion wifi.

On peut ainsi combiner le tout pour capter à plus de 100 m !

 

Depuis 2011 en France, les opérateurs développent les réseaux de Hotspots Wifi gratuits disponibles en de nombreux endroits (ce sont les Box des clients qui diffusent du Wifi dans leur quartier), mais vérifiez la bande passante disponible (en sachant que le voisin peut aussi couper son wifi à tout moment !). Vous trouverez sur certains sites (liste en bas) la possibilité de vous procurer des antennes de réception WIFI omnidirectionnelles ou directionnelles assez puissantes, pour une meilleure réception, à associer à une carte USB wifi elle-aussi plus efficace... Ce qui peut permettre de capter internet à plusieurs centaines de mètres !.. Mais attention, qui dit hotspot, dit de nombreux utilisateurs dessus, donc c'est pas bon !

 

 Les prises coupleurs CPL (courant porteur en ligne) fonctionnent très bien, par une rallonge électrique (50 euros pour 100 m) ou réseau électrique (selon les marques CPL maxi 150 à 250 m de câble directement relié entre les 2 coupleurs reliés au final sur un même compteur électrique) (Prendre CPL 200 Mbs minimum, avec une prise intégrée pour y brancher directement votre rallonge).

Attention, si dans le lieu où vous êtes, il y a plusieurs ordinateurs branchés sur internet, il ne faut pas que les autres ordinateurs utilisent en même temps de la bande passante en upload (envoi de photos, gros dossiers etc.), sinon vous n'en n'aurez plus assez pour diffuser en direct... Soyez prévenus !

Attention également : votre flux de bande passante internet peut varier selon les horaires ou lieux choisis (autres connexions dans un même quartier etc... En soirée, cela varie beaucoup et peut faire baisser votre débit). Testez votre bande passante à l'avance aux mêmes horaires que le jour prévu et pendant plusieurs dizaines de minutes.

 

 

Un bon conseil : toujours tester sa bande passante en upload avant de passer au direct, car elle change en fonction du lieu de diffusion, de la connexion internet, du fournisseur d'accès, et même de l'horaire de diffusion (selon le nombre d'utilisateurs d'internet dans une même zone géographique) ! C'est très fluctuant, même pour une connexion en 4G !

Vous pouvez tester vos bandes passantes de download et upload sur le site www.speedtest.net .(0,80 Mbts/s d'upload est un bon chiffre de base, l'idéal est d'avoir 1 à 2 Mbts).

Attention le chiffre d'upload de votre serveur de direct correspond à upload video + upload audio !

Choisissez votre addition des 2 paramètres de manière à atteindre seulement 80p100 de la bande passante disponible, pour avoir une marge de sécurité avec les fluctuations. 

 

Si votre bande passante est faible, il vous faudra absolument sélectionner des paramètres bas pour la diffusion  (choisir un faible débit, diminuer la qualité résolution audio et vidéo, diminuer le nombre d'images par secondes), sinon le direct sera sans cesse haché et décalé, le serveur essaiera en permanence de se reconnecter, et les internautes ne pourront pas suivre !

 

Pour la connexion INTERNET, le plus simple et le plus fiable est de relier votre box internet à votre ordinateur par un câble ethernet RJ45, sur une distance de 100 m maximum (pour un seul câble sans borne de relais) - Le moins coûteux étant de faire soi-même son câble à la distance voulue (Ex. 40 euros pour 100 m de câble + pince à sertir 7 euros + 2 connecteurs RJ 45 1,20 euros - il existe de nombreux tutos de démonstration sur le web - et il n'y a pas besoin de faire de soudures !).

  

Autre possibilité, si vous n'avez pas la 4G, mais très aléatoire et fluctuante : utiliser un smartphone ou iphone avec un forfait 3G , ou une clé 3G pour une connexion accessible sur une bonne partie du territoire français, mais il vaut mieux capter le 3G (UMTS) (et non le 2G seulement, car bande passante insuffisante pour la video - si 3G+ - HSPA, évidemment, c'est encore mieux), sinon la bande passante est trop faible (et encore ! Mieux vaut faire des essais avant, et éviter qu'il y ait trop de personnes connectées dans la même zone). Il existe du matériel qui augmente la réception en 3G, c'est-à-dire des clés 3G (ou 4G) spéciales avec un connecteur pour y brancher une antenne de réception (voir adresses + bas sur Mhzshop : n'hésitez pas à les appeler car les récepteurs + antennes 3G ne sont pas toujours compatibles avec tous les opérateurs). Nous avons essayé ce matériel, et c'est vrai que cela peut aider énormément la réception en 3G et 3G+ !

Selon votre fournisseur d'accès, vous pouvez regarder sur leur site internet la cartographie du lieu sur lequel vous retransmettez, pour voir s'il y a une couverture 3G (mais vérifiez quand même avant sur le terrain car leurs zones de couverture ne sont pas toujours fiables -  parfois il vous suffira de gagner quelques mètres en altitude ou de passer un mur pour atteindre le 3G avec plusieurs barres de réception - ou d'ajouter une antenne spécifique) .

De plus, en comparant 2 clés sans engagement (Bouygtel et Orange), la connexion Bouygtel en débit montant (upload) était meilleure que chez Orange (débit faible, mais cela dépend des endroits, cela peut être l'inverse !) - par contre la couverture réseau Orange est plus étendue sur le territoire français... Avec certains opérateurs, en abonnement mensuel, le débit est automatiquement bridé au bout d'un certain temps : vous risquez de bien diffuser en direct pendant 1 heure, puis le débit peut baisser d'un coup... Renseignez-vous (les offres changent régulièrement - nous ne pouvons donc vous indiquer qu'elle est la meilleure offre)! Ou mieux, optez pour un bon forfait sur votre smartphone qui vous servira de relai wifi.

En définitive pour la 3G, le résultat de retransmission est très aléatoire selon les endroits et fournisseurs d'accès, et la connexion est souvent insuffisante.. N'utilisez cette solution qu'en dernier recours, ou comme ligne de secours ou de vérification...

 

Depuis 2015 en milieu rural en france, nous obtenons de très bons directs avec un forfait 4G sosh (près de 80p100 du territoire couvert).

 

On pourrait envisager aussi une connexion internet par satellite, mais l'offre est plus onéreuse, et le débit est aussi très vite bridé (car en diffusion video vous utilisez beaucoup de bande passante)... A moins que vous ayez les moyens financiers de vous offrir un contrat sur mesure, avec parabole sur camionnette..!

Attention, la parabole doit être dirigée de manière stable et très précise, sans obstacles vers le satellite (attention aussi aux conditions météo !).

 

Bon à savoir : si vous diffusez depuis une cathédrale, il y a normalement un abonnement téléphonique (obligatoire, question sécurité) à la sacristie... rajoutez donc un forfait internet !

 

Evidemment si vous avez la fibre internet, c'est le top, vous pouvez diffuser en qualité HD.

 

En tous cas, n'hésitez pas à nous faire part de vos propres astuces ..!

  

  Enfin, dans des cas particuliers, on peut envisager de coupler plusieurs systèmes ensemble , c'est-à-dire par exemple utiliser une clé 3G ou 4G sur un routeur spécifique, relier ce dernier à une grande rallonge électrique sur coupleurs CPL, et connecter le récepteur CPL sur un autre routeur qui vous envoie le signal en WIFI etc.

On peut donc imaginer recevoir une connexion internet à + de 300 m de son ordinateur..!

 

Depuis 2014 - astuce exploitable mais pas toujours fiable : cumuler PLUSIEURS sources internet sur un même ordinateur ! Donc 3 sources de moyenne qualité additionnées donneront une bande passante en upload de bonne qualité ! Ex: on associe une connexion internet par cable à sa box + une connexion Hotspot Wifi gratuite accessible sur le lieu donné + une connexion 3G (par clé ou en bluetouth via son téléphone mobile). A priori vous me direz, c'est impossible, l'ordinateur choisit un seul signal à la fois et déconnecte les autres... Oui, mais pas si vous prenez un abonnement sur www.speedify.com (environ 8 euros pour 1 mois) ! Cela vaut le coup de tester, mais de notre côté nous n'avons pas été pleinement satisfaits. D'autant que l'installation devient un peu laborieuse pour tout cumuler...

 

En résumé, concernant le choix de la connexion INTERNET, on a donc par ordre de préférence :

  1. Liaison câblée par fibre (1 seul utilisateur !)
  2. Liaison câblée par ADSL (idem !)
  3. par 4G via son smartphone (débit supérieur à l'ADSL, mais sujet à des variations de débit parfois).
  4. Liaison WIFI sur un routeur ADSL
  5. par 3G...

 

 

En résumé, pour conclure

 

  La difficulté majeure consiste en le fait de pouvoir rassembler en un même endroit autour de son ordinateur à la fois l'arrivée audio + vidéo + la connexion internet ! Il faut bien souvent rivaliser d'astuce selon les lieux (même combiner les différents procédés INTERNET: câble ethernet + CPL + routeur wifi..), et surtout prévoir pas mal de rallonges et d'adaptateurs (audios style jack/RCA/XLR/mini jack... BNC/RCA etc.), ou des systèmes sans fil fiables, ou encore des reports à plusieurs centaines de mètres par baluns videos (transport du signal video et/ou audio par câble RJ 45 sans perte de signal - Il existe des baluns pour HDMI).

Cette dernière option (connecteurs baluns avec longs câbles RJ 45 utp catégorie 5) semble être ce qu'il y a de mieux et de moins onéreux pour résoudre tous les problèmes d'éloignements (attention si vous avez une rue à traverser, mettez les câbles bien en hauteur, plus haut que les camions ou bus pouvant passer !).

 

 

 (câble audio RCA stéréo / mini jack)

mini-jack.jpg

 (Adaptateurs BNC / RCA) :

rca-bnc.jpg

bnc-vers-rca.jpg

 

 

Solution mobile autonome de diffusion en direct en extérieur sans prise de courant électrique

Voici une solution possible pour faire du direct de manière mobile pendant environ 2h ou plus en continu si vous avez un forfait mobile 4G (pour accès internet)...

Mettre sur un même trépied facile à porter (avec des supports spécifiques dispos sur des sites de sonorisations avec supports pieds de micros):

  • camescope avec batterie (à brancher sur le cerevo)
  • cerevo liveshell pro ou 2 sur batterie
  • micro zoom H2 (ou alors à défaut utiliser le son du camescope) sur piles à brancher sur le cerevo (pro uniquement et non liveshell 2 qui n'a pas d'entrée line in ou mic in à part).
  • téléphone 4G (chargé à fond !) en mode accès wifi pour envoyer le flux internet vers le cerevo en mode wifi.
  • vous pouvez aussi brancher le tout en alimentations usb sur une batterie externe avec par ex 4 entrées usb (environ 50 euros) pour prolonger la durée de diffusion (plusieurs heures !).
  • Eventuellement en plus : mixette usb behringher, Rodelink filmmaker pour capter à distance le flux audio d'une sono...

 

Si vous avez un compte YOUTUBE et un bon smartphone avec une connexion internet, vous pouvez directement faire du Live vidéo avec uniquement votre smartphone, il existe plusieurs applications pour cela, on cite par exemple "Live on You Tube" par Emoze, ou CameraFiLive.

 

 

A ne pas oublier avant de diffuser en DIRECT

 

Rien ne sert de diffuser en DIRECT si vous n'avez pas d'internautes spectateurs !

Au moins 1 mois avant le jour J, il faut préparer le terrain en matière de communication !

Si vous avez un site INTERNET propre (diocèse, mouvement, communauté, sanctuaire etc...), n'oubliez pas de prévenir de l'évènement à venir en le mettant à la UNE de manière allèchante !

Utilisez aussi votre NEWSLETTER, et votre carnet d'adresses e-mail, avec un rappel quelques jours avant, et les autres médias diocésains et paroissiaux (voire nationaux !), sans oublier la radio diocésaine qui peut même faire des rappels réguliers pendant la diffusion (c'est très efficace, car les auditeurs ayant internet voudront voir les images - Donnez-leur une adresse web simple à retenir, du style "directcatholique.fr" !!!)...

Les réseaux sociaux sont aussi très utiles, rappelez-vous que les jeunes sont pratiquement connectés en permanence, et vous pouvez même créer un buzz pendant le direct (en envoyant des messages dans la fenêtre de CHAT en direct) !

Enfin, et non des moindres, vous pouvez demander à directcatholique.fr (nous écrire par mail via rubrique "Contact") de mettre à la UNE votre fenêtre de diffusion de direct, quelques semaines avant. Nous pouvons ainsi répercuter l'évènement à l'avance. Autre avantage de mettre votre fenêtre vidéo sur notre site (c'est gratuit, profitez-en !) : vous avez alors un site internet de secours si le vôtre rencontre des problèmes (bug, saturé, non accessible etc.) - Dans les grands évènements, mieux vaut assurer tout en double (liaison internet, ordinateur, cameras, site internet...) !!!

N'hésitez pas ! Vous rejoindrez ainsi tous ceux qui désirent promouvoir les "LIVE" cathos !

 

Dernière recommandation, pour rappel : pensez aussi au problèmes de "droit à l'image" - Evitez de filmer en gros plan une personne non prévenue de la diffusion et rediffusion sur le web, attention aux enfants aussi... Le mieux est de prendre des groupes de 10 à 12 personnes minimum, ou de filmer de dos une assistance...Ou de demander les autorisations nécessaires...

 

Bon courage !

 

Si vous êtes intéressé, on peut prévoir une formation spécifique avec démonstrations de matériels... Voir autre article sur ce site.

 

Liste de sites internet au meilleur prix pour commande de matériels :

 

www.mhzshop.com (très bon site pour matériel wifi - ponts wifi, réception clé 3G, routeurs, antennes etc., mais il faut les appeler pour être sûr des compatibilités des matériels)

http://www.wifi-highpower.com/ (nombreuses cartes usb Wifi puissantes de type ALFA, antennes wifi etc.)

www.wifi-gratuit.eu (antennes et cartes usb WIFI puissantes)

http://www.thomann.de/fr/index.html , matériel de qualité audio, mixage etc...

www.conrad.fr (sélecteur répartiteurs RCA...)

www.digit-photo.com (camescopes, trépieds... de qualité)

www.bricodepot.fr (câble informatique ethernet catégorie 5 à environ 30 euros pour 100 m, pince à sertir et fiches RJ 45 pas chères)

www.bax-shop.fr ou www.thomann.fr pour matériels audio et mixage vidéo...

sans oublier www.amazon.fr ...!

 

Exemples de matériels pouvant être commandés sur le web (je précise que je n'ai aucune action dans ces sites, mais ils sont fiables !) :

Mixeur vidéo + audio Roland VR-3  : lien http://www.bax-shop.fr/roland-vr-3ex-melangeur-audio-video.html ou http://www.thomann.de/fr/roland_vr_3ex.htm?sid=79608615ce7830eb8a5a62ad4a870443  )..

 

Autre, pour des cameras en sorties HDMI, mais avec la fonction d’encodage en direct incluse (donc pas besoin de cerevo liveshell ni de logiciel), il y a le cerevo livewedge :  http://livewedge.cerevo.com/en/index.html avec seulement des prises HDMI (4 cameras maxi) et une seule entrée audio supplémentaire. Mais qui dit tablette dit connexion internet en wifi uniquement (facile avec un téléphone 4G)  -

 

Pour en savoir plus sur le produits cerevo : www.cerevo.com

 

Autre chose, à partir du moment où on prend le son à la source sur la sono du lieu, il faut donc acheter un suppresseur de parasites : http://www.bax-shop.fr/behringer-hd-400-suppresseur-de-hum.html 

+ utile d’avoir diverses connexions pour brancher des câbles RCA audio du style :

 http://www.bax-shop.fr/devine-vb5015-cable-2x-rca-male-2x-rca-male-1-5-m.html

En prévoir aussi en grande longueur : http://www.bax-shop.fr/devine-vb5200-cable-2x-rca-male-2x-rca-male-20-m.html

Connecteurs divers :

http://www.bax-shop.fr/valueline-adaptateur-jack-stereo-3-5-mm-male-2x-rca-femelle.html

http://www.bax-shop.fr/devine-ada-122-adaptateur-rca-femelle-jack-male.html

http://www.bax-shop.fr/valueline-adaptateur-rca-2x-rca-femelle.html

http://www.bax-shop.fr/hq-adaptateur-jack-6-35mm-stereo-2x-rca-femelle.html

http://www.bax-shop.fr/hq-adaptateur-jack-mono-6-35mm-2x-rca-femelle.html

http://www.bax-shop.fr/devine-ada134-adaptateur-fiche-rca-femelle-xlr-femelle.html

 

 

 

N'hésitez pas à nous contacter par mail en cliquant sur la rubrique "Contact" 

 

 

Si ces conseils vous ont été utiles, sachez que vous pouvez vous aussi nous être utile, par vos prières ou un modeste don de remerciement...

Voir rubrique "Aidez-nous !"

Merci

Partager cette page