Retransmissions En Direct Audio Vidéo

  • : www.directcatholique.fr
  • www.directcatholique.fr
  • : DIRECT CATHOLIQUE FRANCOPHONE : nouvelle technologie au service de l'Evangélisation ! Aide aux DIRECTS CATHOLIQUES retransmis dans le monde en langue française (émission, messe, office monastique, temps fort, session, conférence...). Sur une idée d'un fondateur de Web-TV diocésaine, et reporter en radio chrétienne. Communauté, diocèse, paroisse, sanctuaire, centre spirituel : lancez-vous dans la retransmission en direct !
  • Contact
/ / /

Les catholiques

 

en DIRECT

 

sur INTERNET

 

 

 

… Retransmissions audio-visuelles en DIRECT : une nouvelle opportunité pastorale !

 (ndlr : rédigé en 2010, mais toujours d'actualité !)

 

 

 

 

Avant-propos

 

 

 

« Les nouvelles technologies au service de l’Evangélisation »

 

 

 

 

Bien qu’un peu frileux au début, les catholiques comprennent petit à petit l’importance de témoigner sur internet, en utilisant la vidéo (Web-TV diocésaines et autres) et l’interactivité (forums de discussions, réseaux sociaux, blogs..). Ils sentent encouragés par les propos du pape Benoît XVI (à l'époque ! ndlr) sur les médias numériques, et beaucoup prennent des initiatives pour évangéliser de cette manière…

 

Depuis les années 2010, une nouvelle opportunité se présente par la technique de la retransmission audio-video en direct sur le web : un moyen de partager au plus grand nombre, sans limite de frontières (et même de temps puisque l’on peut revoir ensuite), ce qui nous fait vivre dans notre vie de croyants, en  communauté, diocèse, paroisse, sanctuaire ou autre…

 

Grands temps forts, messes, ordinations, liturgies monastiques, témoignages, conférences, formations… Les manières et les occasions de partager sont multiples !

 

Il suffit simplement d’avoir le désir de donner largement ce que l’on a reçu et ce que l’on vit, pour propager encore davantage la Bonne Nouvelle à tous ceux qui veulent bien y être réceptifs… Le champ francophone est vaste !

 

Enfin, ces nouvelles technologies sont relativement simples à mettre en œuvre, sans grands moyens financiers ni connaissances pointues… Donc accessibles à tous.

 

 

 

 

 

 

Les possibilités offertes

 

 avec la retransmission en direct

 

 

 

Voici les nombreuses applications permises si vous désirez vous lancer dans l’aventure :

 

 

·        La fenêtre video de DIRECT peut être insérée sur votre site Web, et autant de sites que vous le souhaitez.

·        Nombre illimité d’internautes en simultané (avec YouTube, sinon avec d'autres formules payantes), et vous suivez en temps réel le nombre de connectés.

·        Le Direct peut être enregistré, et revu ensuite automatiquement à volonté (sur You Tube par ex).

·        Le webmaster et les internautes connectés peuvent tchatter ensemble en direct (et poser des questions à un intervenant par exemple).

·        Avec un peu de matériel, on peut mixer en temps réel de la vidéo, des photos, un montage PowerPoint, un film pré-enregistré, plusieurs sources audio…

·        Utilisable aussi 24h/24 en continu (surveillance video d’un édifice religieux, ou retransmission depuis un sanctuaire comme à Lourdes…).

·        On peut émettre en audio uniquement, sans video (utile pour les radios, ou pour des communautés monastiques qui ne désirent pas montrer d’images…).

·        Si vous avez déjà une connexion internet sur place, et un ordinateur + caméra, le procédé est gratuit !

·        Il est aussi possible de diffuser via un téléphone mobile.

  • on peut diffuser sans ordinateur, avec un boitier de type cerevo pro.

 

 

 

 

 

Limites et objections : réponses apportées

 

 

·        « Faire un direct sur internet dissuade les gens de se déplacer sur place pour vivre l’évènement en question » : suivre un direct sur un ordinateur ne remplacera jamais le fait de pouvoir vivre quelque chose physiquement en vrai sur place, mais permet à ceux qui sont loin géographiquement, ou qui ne peuvent se déplacer, ceux qui sont malades, les religieux cloîtrés.., de vivre le moment en communion avec ceux qui sont rassemblés sur place. En outre, de nouvelles personnes (qui n’auraient pas fait le déplacement) sont touchées et se sentent ainsi concernées, et enfin de nombreux internautes désirent revoir le direct après coup… On peut aussi ne pas annoncer le direct, qui sera utilisé uniquement pour permettre de revoir la video ultérieurement.

On peut également instaurer des groupes d'internautes réunis autour d'un video-projecteur et grand écran, de manière à échanger et réagir ensemble...et non de manière individuelle.

 

·        Concernant les messes et offices monastiques, laissons la parole aux Fraternités Monastiques de Jérusalem qui ont une grande expérience dans le domaine :"... Évangéliser par la beauté  - Dans notre civilisation de l’image, dans un monde où tout se montre, la diffusion des offices monastiques, dans leur beauté et leur simplicité, peut représenter un enjeu important pour le christianisme de demain. La diffusion des liturgies est un service d’Église au profit de ceux qui sont éloignés, physiquement ou spirituellement, des lieux où sont célébrés les offices. Dans un contexte où beaucoup de personnes souffrent de ne pas pouvoir assister quotidiennement à la messe, Internet, le câble et le satellite représentent une véritable opportunité de rejoindre ces personnes là où elles sont..." (Extraits du site FMJ-Web).

 

·        « Aspect financier : les internautes ne donnent rien aux organisateurs (pas de participation à une quête ou à une inscription ou autre..) » : c’est vrai, mais pour un diocèse, une paroisse, sanctuaire ou communauté, cela peut rejaillir plus tard, les internautes ayant apprécié le service rendu et la modernité du moyen employé (image très positive, notamment auprès des jeunes générations). On peut aussi créer une page à accès payant (réalisable avec certains blogs ou sites).

 

·        « C’est une concurrence aux autres médias catholiques existants, notamment pour les radios diocésaines qui retransmettent aussi les évènements en direct » : pas vraiment, puisque d’abord la radio diocésaine ne retransmet pas tout, ensuite tout le monde n’a pas internet (personnes agées…), et au contraire cela permet une certaine complémentarité (voir paragraphe ci-dessous).

 

·        « On a assez de travail comme cela ! Si, en plus, il faut installer des cameras, parler dans un micro… On n’a pas les moyens ! » : sans doute, mais ce n’est pas à vous de tout faire ! Trouvez des personnes passionnées, utilisez le travail des personnes compétentes qui bien souvent sont sur place (équipe vidéo, commentateurs radio)…

 

 

 

 

Vers une synergie MULTI-MEDIA

 

 

On le voit bien, face à l’utilisation prépondérante d’internet par les jeunes générations (avec montée en puissance de la vidéo depuis les années 2000), une opportunité pastorale et un beau défi d’Evangélisation s’offrent aux catholiques d’aujourd’hui sur la toile, sans négliger pour autant les médias traditionnels (écrit, radio, TV…).

 

L’évolution inéluctable et nécessaire semble être la complémentarité.

 

Pour un diocèse, il faut accentuer la synergie entre journaux paroissiaux, bulletin diocésain, radio diocésaine, équipe video s’il y en a une, web-TV, newsletter, sites internet, réseaux sociaux de la Pastorale des Jeunes, annonces dominicales, affichage, etc.

 

Lors d’un grand évènement, ainsi qu’en amont pour l’annonce, il est aisé (en théorie !) pour un diocèse de faire travailler ensemble ces différents médias (par ex., pendant le direct, on annonce à la radio que l’on peut suivre les images sur le site du diocèse, on annonce le direct à l’avance dans les journaux, on précise que l’on pourra poser des questions au conférencier…).

 

Cette technique de retransmission (expliquée sur www.directcatholique.fr) a obtenu le prix 2010 du forum « bonnes idées » du réseau des radios RCF, d’autant qu’une radio déboursait jusqu’alors environ 500 euros de location  de ligne spécialisée par direct !

 

 

Est-ce la fin de KTO et du Jour du Seigneur ?

Sûrement pas, les objectifs ne sont pas les mêmes, d’autant que vous ne ferez pas de directs tous les jours, et le résultat sera quand même beaucoup moins professionnel ! En outre, il n’y a pas d’utilité à faire soi-même du direct quand KTO vient sur place pour couvrir l’évènement. Mais KTO ne peut pas tout couvrir non plus !

En outre, la technique du direct (et la bande passante sur internet) se développera certainement encore, et l’on pourra sans doute diffuser en haute définition (HD), et donc c’est KTO qui pourra profiter de vos productions video ! (même optique pour une radio diocésaine qui peut reprendre vos enregistrements).

 

 

NB : N'oubliez pas de faire un lien sur vos sites Web vers www.directcatholique.fr  (logos au choix sur le site)... MERCI !

 

 

Ceux qui se sont déjà lancés dans l’aventure

 

 

Voici quelques exemples d’évènements retransmis en direct depuis 2010 grâce aux conseils de www.directcatholique.fr :

 

·        Diocèse de Séez : 700 ans de la cathédrale, messe chrismale, ordination sacerdotale, soirée témoignages du Service des Vocations, conférences, ordination épiscopale (jusqu’à 1000 internautes pour ce dernier cas)…

·        Autres ordinations ou installations épiscopales dans les diocèses de Bayeux-Lisieux, St Brieuc, Albi, Rodez… Départ de Mgr Rouet de Poitiers…

·        Diocèse de Versailles : conférences synodales.

·        Diocèse de Nîmes : messe chrismale, ordination…

·        Diocèse de Nice : conférence organisée par le service de formation permanente pour un groupe situé à 4h de route en plein hiver.

·        Sanctuaire de Montligeon : spectacle du Jubilé.

·        Paroisse d’Alençon : cycle de conférences de carême 2011.

·        Autres (liste non exhaustive)…

 

 

 

 

Témoignages et encouragements

 

 

·        Merci pour cette retransmission qui a été regardée dans le Jura par un certain nombre d'internautes et plus particulièrement par certaines communautés religieuses qui étaient ravies d'être présentes par ce biais. (Diocèse de St Claude, à l’occasion de l’installation de Mgr Legrez à Albi).

 

·        Miracle de la technique, internet n'est pas aussi diabolique que d'aucuns veulent nous le faire croire (j'en suis une fervente adepte) : me voilà hier soir tranquillement installée chez moi…(…) me voilà donc dans ma chambre pour être plus précise, un plateau télé à côté de moi, casque sur les oreilles, assistant en direct au spectacle de Montligeon. Eblouissement dès les premiers instants, et voici qu'en lévitation je quitte mon tranquille chez moi pour me retrouver au milieu de vous, happée par la beauté des images, tantôt disciple de Jésus sur les routes de Palestine, tantôt à la suite de l'abbé Buguet, sur les chemins du Perche. (…) Merci à vous tous pour ce moment de grâce, dont j'espère qu'il deviendra chemin de vie ...(Une internaute, à l’occasion du spectacle du Jubilé au sanctuaire de Montligeon

·  (… …)

     « Pour encourager le procédé de retransmission en direct sur internet je ne peux que faire mémoire de l'expérience de mon ordination épiscopale. J'ai reçu en effet des témoignages émouvants de personnes m'indiquant leur union de prière, alors qu'elles étaient devant leur écran d'ordinateur ! La distance, la maladie, les contraintes familiales, empêchaient bien des personnes d'être physiquement présentes, par le biais d'internet elles ont bénéficié de la grâce de l'évènement ». (Mgr Jacques Habert, évêque de Séez depuis janvier 2011).



·         "Nous sommes des moniales cloîtrées, implantées dans une Eglise diocésaine que nous aimons et qui, nous le savons, compte sur notre prière. Les évènements qui la concernent, nous concernent: concilier la clôture avec une vraie participation, qui concrétise notre union dans la prière, est rendu possible avec les nouveaux moyens de communication. Nous avions déjà RCF 61: désormais nous avons un plus avec les retransmissions audio-visuelles par Internet. Ce fut merveilleux de pouvoir suivre, dernièrement, l'ordination de notre nouvel évêque sur l'écran, en direct! Merci à ceux qui se dévouent pour associer de si près à la vie de l'Eglise, ceux qui sont loin ou ceux qui ne peuvent se déplacer!"

(Sr. Marie-Christine, prieure de l’abbaye bénédictine Notre Dame d’Argentan).

 

  •  Pour l'Église dans le monde rural, les retransmissions en direct sur internet ont permis de rejoindre ceux qui sont loin ou empêchés de s'associer à la vie du diocèse. (P. Pierre-Yves Emile, jeune prêtre diocésain).

     

 

 

 

 

Les services proposés par

 

www.directcatholique.fr

 

(Directs Catholiques Francophones)

 

 

 

Sur ce site réalisé bénévolement, vous trouverez de nombreux conseils et astuces pour réaliser et préparer vous-même vos directs (procédure complète, liaison internet, connexion audio et vidéo, matériel, adresses de sites…).

 

Vous pouvez également suivre ou revoir des retransmissions en direct, ce qui illustre les possibilités diverses de directs.

Vous pouvez demander à insérer votre fenêtre vidéo sur ce site, de manière à profiter de plus de notoriété, et cela vous servira aussi de site ressource en cas de problème d’accès au vôtre…

 

Enfin, vous pourrez demander des renseignements complémentaires plus précis… 

On peut envisager aussi une formation ou aide sur place ou à distance avec étude d’un cas précis dans une église ou monastère (France, monde francophone)… 

 

Contactez nous par mail en rubrique "Contact".

 

Merci de votre attention !

 

Partager cette page